Merci d'avoir participé à la journée nationale de jeûne et de support de la campagne Moose Hide

la journée nationale de jeûne et de support de la campagne Moose HideLa journée nationale de jeûne et de support de la campagne Moose Hide (YouTube)

Nous voulons exprimer notre profonde gratitude pour les milliers de personnes qui se sont jointes à nous pour mettre fin à la violence à l'égard des femmes et des enfants. Ce fut un honneur d’accueillir notre rassemblement sur le territoire algonquin – miigwetch.

La journée a été consacrée à la cérémonie, offrant l’occasion pour réfléchir sur nos actes et l’espace d’harmoniser véritablement tous ceux qui travaillaient pour un avenir où les femmes et les enfants sont toujours en sécurité, respectés et aimés. Plus de 300 personnes se sont réunies au Centre Shaw pour une matinée de réflexion et des discours passionnés de Paul, Raven et Sage Lacerte, ainsi qu'un discours émouvant de l'aîné Mike Mitchell. Nous avons approfondi notre compréhension sur ’importance de mettre fin à la violence, de pratiquer la culture et de revenir aux sources et d’être authentique et sincère dans un espace où, trop souvent, nous sommes réduits au silence. Des cercles de guérison ont été organisés pour permettre aux groupes de partager leurs histoires et de ressentir le pouvoir de leurs liens avec les autres, ainsi que le pouvoir de leurs voix.

Des centaines d’autres se sont joints à nous pour la Marche contre la violence faite aux femmes et aux enfants, que nous avons conduits du Parc de la Confédération à une réunion sur la colline du Parlement, où nous avons été inspirés par le discours enflammé de la jeune, Daxton Rhead et honorés par le soutien de la ministre des Relations Couronnes-Autochtones, Carolyn Bennett.

Drumming and singing on Parliament Hill

Nous sommes très reconnaissants envers les dirigeants des ateliers culturels de l'après-midi - les aînés, les détenteurs de savoir, les activistes et les leaders communautaires qui, à travers leurs enseignements ont nourri et ont élevé nos esprits. De plus, nous souhaitons remercier toutes les personnes qui ont pris la parole tout au long de la journée, qui ont partagé leurs histoires et qui ont parlé sur ce que cette campagne signifie pour eux.

C’était un évènement vraiment émouvant et spécial et nous sommes très honorés de constater l’énorme quantité d’amour et de soutien que vous nous accordez continuellement. Cela nous renforce dans nos efforts de mettre fin à la violence à l’égard des femmes et des enfants, maintenant avec vous à nos côtés.

Nous souhaitons remercier tous ceux qui se sont joints à nous à Ottawa. Nous tenons à remercier à ceux qui ont participé à distance soit par le streaming en direct ou à un évènement régional. Nous tenons remercier tout particulièrement tous ceux qui ont jeûné avec nous et qui portaient et partageaient leurs épinglettes. Merci encore à vous et à très bientôt lors d'un nouvel événement.

Walk to end violence approaching Parliament Hill

Le jeûne

La campagne Moose Hide est une invitation à tous les hommes au Canada à passer à l’action en étant solidaires afin de se montrer à eux-mêmes, les uns aux autres et à tous les Canadiens que la violence n’est plus tolérée dans les communautés autochtones et dans la société en général. Les organisateurs invitent les hommes à jeûner dans le cadre de la campagne Moose Hide le 18 octobre 2018 afin de lutter contre la violence faite aux femmes et aux enfants. Les hommes qui désirent jeûner ce jour-là doivent s’inscrire sur le site Web de la campagne Moose Hide.

Les organisateurs de la campagne ont élaboré un guide qui explique la signification du jeûne, qui donne des conseils sur l’établissement des intentions des participants et fournit des conseils pour veiller à la sécurité des participants. Pourquoi jeûner?

Les organisateurs font remarquer que le jeûne est une pratique cérémoniale importante pour des cultures traditionnelles de partout au monde. De nombreuses cultures pratiquent les cérémonies de jeûne lorsqu’elles:

  • exécutent un travail important;
  • tentent de relever de grands défis et font des transitions importantes;
  • demandent des conseils et de l’orientation;
  • approfondissent des intentions et des engagements personnels et collectifs.

Le jeûne est un moyen pour une personne de mettre à l’essai, de mettre en pratique et d’approfondir son engagement à ses valeurs et à ses intentions. Les participants sont invités à faire un petit sacrifice de nourriture et d’eau, et ils sont mis au défi de passer des intentions à l’action, des croyances à l’expérience.

Pour la campagne Moose Hide, la pratique du jeûne se veut aussi une « grève de la faim ». Les participants font la grève de la faim pour protester publiquement et de façon non violente contre les normes sociétales ayant permis l’injustice envers les femmes et les enfants autochtones. Ce geste sera un appel à l’action pour tous les hommes afin de mettre fin à toutes les formes de violence dans la société. Bien que le jeûne soit proposé aux hommes, les organisateurs encouragent les femmes à relever le défi en agissant comme témoins et en offrant du soutien par les moyens qui les interpellent.

Les organisateurs croient qu’en faisant ce simple sacrifice, les participants montrent à eux-mêmes qu’ainsi qu’à leurs proches qu’ils prennent l’engagement au sérieux.

Le jeûne peut se révéler une expérience de transformation, et la campagne permet d’enraciner la cérémonie de jeûne dans un sentiment personnel d’engagement, d’action et de devoir d’honorer et de protéger les femmes et les enfants dans leur vie.

Outre ces notions globales, les organisateurs n’ont établi aucune définition du terme « jeûne », aucune consigne et aucun motif.

Établissement de l’intention

La campagne Moose Hide se fonde sur la croyance que pour changer la réalité tragique de la violence conjugale au Canada et pour suivre la voie de la réconciliation, les participants doivent s’encourager eux-mêmes et les uns les autres à participer à la croissance, à l’apprentissage et à la guérison, qui sont nécessaires afin de créer une société où toutes les femmes et tous les enfants sont à l’abri de la violence.

Le jeûne des hommes dans le cadre de la campagne s’échelonne du lever au coucher du soleil. En fait, les participants commencent le jeûne 20 minutes avant le lever du soleil, et ils y mettent fin 20 minutes après le coucher du soleil. Cette pratique permet de veiller à ce que la journée entière soit un jour de jeûne et d’aider les participants à commencer et à terminer le jeûne avec clarté et intention.

Les organisateurs croient qu’une étape personnelle importante du jeûne consiste à établir son intention à jeûner. Lorsque les participants se préparent à jeûner, ils sont invités à réfléchir à leurs motivations personnelles ainsi qu’aux faits suivants:

    • Tous les six jours environ, une femme au Canada est tuée par son partenaire intime.
    • Chaque nuit au Canada, 3491 femmes et leurs 2724 enfants dorment dans des refuges, car ils ne sont pas en sécurité à la maison.
    • Chaque nuit, environ 300 femmes et enfants sont rejetés des refuges, qui sont au maximum de leur capacité.
    • La moitié des femmes au Canada ont vécu au moins un incident de violence physique ou sexuelle depuis l’âge de 16 ans.
    • Selon la Gendarmerie royale du Canada, il y a eu 1181 cas de femmes autochtones disparues ou assassinées au Canada entre 1980 et 2012. Par contre, selon les organisations communautaires et la ministre de Condition féminine Canada, le nombre est beaucoup plus élevé, soit d’environ 4000.
    • Les femmes autochtones sont six fois plus susceptibles d’être tuées que les femmes non autochtones.
    • La violence conjugale est évitable.

Les responsables de la campagne Moose Hide espèrent que les intentions personnelles des participants et leur cheminement seront uniques. Ils font aussi observer que de nombreux aînés enseignent que, lorsqu’une personne jeûne, l’ensemble de la communauté en bénéficie.

Pour obtenir des conseils sur la façon sécuritaire de jeûner, veuillez consulter le Guide de jeûne. Si vous avez des préoccupations en tout temps au cours de votre jeûne, n’hésitez pas à communiquer avec le Programme d’aide aux employés au 1‑800‑268‑7708.

Questions

Veuillez envoyer vos questions sur la campagne Moose Hide par courriel.

Le rassemblement national des hommes de la campagne Moose Hide, qui aura lieu à Ottawa, fait partie de la campagne Moose Hide élargie. L’événement réunit des députés, des sénateurs, des dirigeants autochtones, des chefs d’organismes de services, la communauté philanthropique, des dirigeants communautaires, des employés de la fonction publique et d’autres invités.

Les participants pourront écouter des conférenciers d’honneur et prendre part à des cérémonies à l’appui des efforts visant à mettre fin à la violence contre les femmes et les enfants. Ces efforts comprennent une journée de jeûne, la participation à des cérémonies et à des cercles de guérison pour hommes, ainsi qu’un festin au coucher du soleil marquant la fin du jeûne.

Au sujet de la campagne Moose Hide

Tôt un matin en août 2011, un homme autochtone nommé Paul Lacerte et sa fille Raven étaient à la chasse à l’orignal près de la Route des pleurs, un tronçon de la route entre Prince George et Prince Rupert, où des douzaines de femmes ont disparu ou ont été retrouvées assassinées.

Paul et Raven avaient abattu un orignal qui allait permettre de nourrir leur famille pendant l’hiver et d’utiliser une peau d’orignal à des fins culturelles. Pendant que Raven dépouillait l’orignal, son père a commencé à réfléchir.

Ils étaient si près de la route qui avait infligé tant de tristesse aux communautés le long de ses interminables kilomètres. Paul était là, accompagné de sa jeune fille, qui méritait une vie exempte de toute violence. C’est alors que l’idée a germé. Paul a pensé : « La peau de l’orignal pourrait-elle servir à inspirer les hommes à prendre part au mouvement visant à mettre fin à la violence envers les femmes et les enfants autochtones? » Accompagnés des membres de leur famille et de leurs amis, Paul et Raven ont découpé la peau de l’orignal en petits carrés, et ils ont lancé la campagne Moose Hide.

Où en est la campagne maintenant

Plus de six ans plus tard, 1,000,000 carrés de peau d’orignal ont été distribués, et la campagne Moose Hide s’est élargie à des communautés et à des organisations partout au Canada. Des campagnes locales ont été lancées dans des bureaux gouvernementaux, des collèges et des universités, des réserves des Premières Nations, des centres d’amitié autochtones, des organisations communautaires et des familles.

En février, des hommes ont tenu des rassemblements de la campagne Moose Hide à Victoria et dans d’autres communautés partout au Canada afin de lutter contre la violence faite aux femmes et aux enfants ainsi que de répandre le message de la campagne. Depuis six ans, lors des rassemblements annuels, les députés des assemblées législatives de la Colombie‑Britannique, de l’Alberta et des Territoires du Nord-Ouest expriment leur solidarité avec la campagne Moose Hide en portant un carré de peau d’orignal pendant que la Chambre siège.

But de la campagne

La campagne a pour but de mettre fin à la violence envers les femmes et les enfants. En vue d’atteindre ce but, on distribuera, dans le cadre de la campagne Moose Hide, dix million de carrés de peau d’orignal partout au Canada.

Le but de la campagne, pour les participants, est de:

  • défendre les femmes et les enfants en dénonçant la violence faite envers eux;
  • se soutenir entre hommes et se tenir mutuellement responsables; enseigner aux jeunes garçons la véritable signification de l’amour et du respect et être des modèles de comportement sain; 
  • se guérir eux-mêmes en tant qu’hommes et soutenir d’autres hommes dans leur chemin de guérison.

La campagne encourage les gens à se joindre au mouvement et à agir, à prêter serment et à lutter contre la violence faite aux femmes et aux enfants en vue d’y mettre fin.

Pour obtenir de plus amples renseignements, ou si vous avez des questions, veuillez consulter la Foire aux questions ou visiter le site Web de la campagne Moose Hide.